• L'aveugle Bartimée

    201310032Ce dimanche 10 mars, nous avons accueilli une quizaine d'enfants pour la messe commune.

    Nous avons pris le temps de regarder des images qui illustraient l'évangile de l'aveugle Bartimée.

    Cet homme, rejeté des autres a crié de toutes ses forces, de tout son souffle et Jésus l'a entendu.201310033

    Quand Jésus est face à Bartimée, il voit bien qu'il est aveugle et pourtant il lui demande « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »

    Cette question toute simple oblige Bartimée à réfléchir et à chercher au plus profond de lui-même ce dont il a vraiment besoin pour vivre.

     

    Parfois, nous aussi on est aveugle, on a du mal à voir dans notre cœur ce qui est vraiment important pour vivre. 

     

    Puis nous avons proposé aux enfants de dessiner un visage et nous avons partagé notre prière avec la communauté :  

    Merci Jésus, tu m'écoutes quand je t'appelle. Amen

    201310031

     N'oubliez pas nos rendez-vous du Carême 

     

                          Bartimée d'après les évangiles de  Marc 10  -  Mathieu 20  -  Luc 18                          

     

    Jésus sort de Jéricho avec ses disciples et une grande foule est là pour le voir passer. Mais au bord de la route, un jeune homme est assis par terre. Il s’appelle Bartimée et il ne voit rien de tout. Il est aveugle. 

    C'est ainsi, parfois des enfants naissent avec des yeux malades, des yeux qui ne fonctionnent pas. 

    Quand un papillon passe juste devant son nez, Bartimée ne le voit pas. 

    Il ne voit pas les étoiles dans la nuit, ni le soleil, ni les nuages qui changent sans cesse… pour Bartimée c’est toujours noir, noir et noir. 

     

    Au bord de la route, tout seul, il n'appartient à aucun groupe et personne ne fait attention à lui. Il est rejeté parce qu'il est différent.

    Oui, il est aveugle mais ce n'est pas de sa faute. Bartimée a mis un bandeau sur ses yeux pour que les gens comprennent qu’il ne voit rien. A cause de cela, on ne veut pas de lui. Il ne peut pas travailler comme les autres. Il passe ses journées dans un coin, sur une place de la ville en demandant de l’argent et à manger aux personnes qui passent. 

    Il a honte d'être comme cela. 

     

    Bartimée ne voit rien, mais il entend ! Des voix de plus en plus fortes. Des gens qui se rassemblent. 

    « Qu’est-ce qui se passe ? » demande-t-il à quelqu'un près de lui. On lui répond « C’est Jésus qui arrive, avec les disciples » 

    Bartimée a déjà entendu parler de cet homme. On dit qu'il parle de Dieu et sait guérir les malades. Ce Jésus n'est pas comme les autres. Il fera quelque chose pour lui.

     

    Alors une idée lui vient à l’esprit. Il lève la tête et il crie. Il crie sa souffrance, il appelle au secours.

    Certaines personnes tournent la tête et cherchent à le faire taire : « Chut, tais-toi ! On entend plus Jésus. » 

    Les cris de Bartimée les dérangent… ? Mais non, Bartimée ne veut pas se taire - au contraire il prend tout son courage, et il crie de toutes ses forces : "JESUS aie pitié de moi !"  

     

    Bartimée a eu raison de crier aussi fort. Cette fois-ci Jésus l’a bien entendu. Il était peut-être pressé mais il prend le temps de s'arrêter. "Appelez-le" dit-il.

    Il veut que Bartimée vienne à lui, il le laisse libre de répondre ou non à son appel.

    Alors Bartimée bondit, lui qui était écrasé par la foule. Sans le voir, il sent le regard de Jésus, et il court vers lui.

     

    Jésus demande à ce que les gens s'écartent et fassent de la place pour Bartimée. Voilà enfin les deux hommes face à face. Jésus demande : "Que veux tu que je te fasse pour toi ?"

    Bartimée répond simplement : "Maître, que je voie !"

    Jésus lui enlève doucement le bandeau et dit "Va, ta foi t'a sauvé" et il encourage Bartimée à ouvrir les yeux. 

    Bartimée a peur. Il ouvre doucement les yeux….et reste la bouche ouverte, car ….. il peut voir ! 

     

    Il voit les gens qui le regardent, il voit Jésus qui lui fait un sourire, 

    il voit le bleu du ciel et les arbres verts et tout et tout ….

    Le soir, quand il apprend que Jésus va partir de Jéricho pour aller ailleurs, il décide de suivre Jésus.

    Maintenant il n'est plus seul, il se sent aimé et il a tellement envie d'entendre tout ce que Jésus dit et enseigne aux autres.

    « Dimanche 10 marsSemaine sainte - mars 2013 »